DEVENIR DE LA PAC LES PRODUCTEURS DE GRANDES CULTURES EN ACTION

Dernière ligne droite avant les élections européennes. Nous rencontrons successivement les candidats des principales listes, pour les sensibiliser aux thématiques agricoles ainsi qu’à l’impact que pourrait avoir la future réforme de la PAC sur les producteurs de grandes cultures. Une plaquette résumant les positions et propositions des quatre associations spécialisées a été créée en ce sens.

Les producteurs de grandes cultures croient fermement en l’avenir de l’Union Européenne, et la Politique Agricole Commune en est le fondement. C’est elle qui a permis d’assurer la souveraineté alimentaire des pays fondateurs au sortir de la seconde guerre mondiale. Pourtant, à l’approche des élections européennes, force est de constater que l’agriculture n’est pas suffisamment présente au sein des débats et des programmes. Notre objectif est double : replacer nos thématiques dans le débat public, et présenter aux futurs députés européens nos propositions pour la prochaine réforme de la PAC, qui est inacceptable en l’état.

La PAC est en effet en danger. Son budget risque de baisser drastiquement, du fait du BREXIT et des volontés de réorientation du budget européen. La première proposition de réforme laisse de plus une très grande liberté d’application aux états membres, laissant craindre une renationalisation d’ampleur. Les distorsions de concurrence, qui en découleraient, fragiliseraient considérablement le secteur agricole européen.

Notre première revendication est simple : maintenir le budget de la PAC. Nous proposons également de limiter la subsidiarité et donc les distorsions de concurrence en réservant 60% du premier pilier aux paiements de base avant transferts. Autres revendications d’importance : rendre l’eco-scheme automatiquement accessible aux producteurs engagés dans des systèmes de certification environnementale, et définir au plus vite ce que sera la « supra-conditionnalité » qui permettra d’accéder aux paiements de base.

Toutes ces revendications sont listées et détaillées dans une plaquette intuitive et pédagogique élaborée en commun avec l’AGPM, la CGB et la FOP. Ce document à télécharger ci-dessous sert de base aux rencontres prévues avec les candidats des principales listes. Eric Thirouin s’est déjà entretenu avec les candidats de droite le jeudi 9 mai, dans le cadre d’une visite de ferme organisée par la fédération « Les Républicains » d’Eure-et-Loir, et en présence de Christian Jacob, président du groupe LR à l’Assemblée Nationale. Plusieurs rencontres sont en cours de finalisation avec les candidats des autres principales listes (Renaissance pour LREM, Rassemblement National, France Insoumise,

L’implication de l’AGPB pour maintenir une agriculture européenne forte est et restera totale.